Le mercredi 26 août, la cave coopérative de Clermont-l’Hérault recevait la visite de Philippe Huppé. Comme tous les ans, le député de la 5e circonscription, qui fait partie du groupe d’études vigne, vin et œnologie, vient échanger avec les vignerons et les responsables de la structure.

Au fur et à mesure du déroulement des vendanges, les coopérateurs viennent déverser leur raisin dans les cuves pour qu’il soit transformé en vin. La coopérative permet ainsi de les protéger, surtout les vignerons dont ce n’est pas l’activité principale, mais aussi de leur éviter négociants et intermédiaires. Au cours de cet entretien, il sera rappelé que les coopératives ont aussi leur rôle à jouer dans le commerce local.

Celle de Clermont-l’Hérault propose dans son caveau des vins d’entrée de gamme à 3,50 € et produit des IGP (indication géographique protégée) et des AOP (appellation d’origine protégée). La structure, qui a fêté ses 90 ans l’année dernière, affiche fièrement une liste de 130 coopérateurs fidèles à la structure depuis plusieurs années et ayant tous le même objectif : faire de la qualité.

Sous la responsabilité de Gilles Legaufre, la coopérative affiche une production de 30 000 hectolitres et 3 millions d’euros de chiffre d’affaires sur le Clermontais. Le moment aussi pour évoquer les dégâts faits par les sangliers ou les problèmes d’irrigation pour lesquels les viticulteurs souhaiteraient voir accélérer le programme. (article paru Midi libre 02/09/2020 https://www.midilibre.fr/2020/09/02/visite-du-depute-huppe-a-la-cave-cooperative-9044636.php )